fbpx
skip to Main Content

Caleb Plant a tenu sa promesse de devenir champion du monde

4 ans après la mort de sa fille, Caleb Plant a tenu sa promesse de devenir champion du monde pour elle.

Le 13 janvier dernier, l’américain Caleb Plant a remporté le titre de champion du monde IBF des poids super-moyens. Mais cette victoire a une signification bien plus grande pour lui qu’un simple titre.

En effet, il y a quatre ans, le boxeur a perdu sa fille Alia, âgée de 19 mois, à cause d’une maladie restée inconnue.

« Elle n’avait aucune motricité » dit Caleb. « Elle ne pouvait pas s’asseoir. Elle ne pouvait rien attraper avec ses mains. Elle ne pouvait même pas manger toute seule. »

Elle prenait huit médicaments deux fois par jour. Quand elle pouvait rentrer chez elle, elle devait dormir avec un moniteur cardiaque et un masque à oxygène.

Cinq fois elle a été sous assistance respiratoire, cinq fois elle s’en est sortie. Les médecins ont essayé de trouver quelque chose qui pourrait arrêter les crises de convulsion, mais ils n’ont jamais réussi à établir un diagnostic malgré d’innombrables tests.

Le papa, a dû mettre fin aux souffrances d’Alia. « Alia, es-tu fatiguée de faire tout ça ? demanda-t-il. « Tu ne veux plus souffrir? Si non, je ne t’en voudrai pas. Je ne serai pas déçu. Si c’est quelque chose que tu ne veux plus faire, je veux que tu saches que je te soutiens, que je t’aime et que je suis fier de toi. »

Caleb a demandé au personnel médical d’enlever les fils et les tubes reliés pour qu’il puisse voir ses longs cheveux et son visage.

Il leur a dit qu’il était temps d’éteindre son respirateur artificiel.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top