fbpx
skip to Main Content

Boxe en France : Où en est la « Team solide » deux ans après les JO ?

L’équipe de France des Jeux Olympiques de Rio 2016 a donné un second souffle à la boxe en France. La « Team solide » est revenue avec 6 médailles et de beaux espoirs pour la suite.

On fait le bilan : entre pros et amateurs à différents stades de leurs carrières, où en est la « Team solide » deux ans après les JO ?

Or ?Estelle Mossely – 1 victoire

Après quelques temps de repos et la naissance d’un bébé, la championne olympique des poids légers est de retour sur les rings. Passée pro avec un contrat sur la chaîne L’Equipe, elle remporte son premier combat, et en a déjà deux autres prévus le 3 novembre puis le 22 décembre.

Or ?Tony Yoka – 5 victoires (4 KO)


Le poids lourd commençait à monter en puissance après ses victoires contre Cyril Léonet et David Allen. Son plan de « Conquête » devra patienter après avoir été suspendu par la Fédération pour ne pas avoir répondu aux obligations de tests anti-dopage. Il pourra remonter sur le ring à partir de juin 2019.

Argent ?Sofiane Oumiha

Après avoir goûté à l’argent, le boxeur toulousain semble déterminé à aller chercher l’or aux JO de Tokyo en 2020. En attendant, il a remporté les Jeux Méditerranéens  en léger et se prépare pour les championnats du monde amateur.

Argent ? Sarah Ourahmoune

Sarah Ourahmoune a mis un terme à sa carrière mais reste dans le monde de la boxe. Elle a lancé le projet Boxer Inside, dans le 13ème arrondissement de Paris, qui propose des cours de boxe loisir, éducative et handi-boxe, ainsi que des masterclasses de boxe et yoga.

Bronze ?Matthieu Bauderlique – 14 victoires (7 KO), 1 défaite

Après avoir connu sa première défaite chez les professionnels, le poids mi-lourd a su se relancer en remportant le championnat de France face à Eddy Lacrosse.

Bronze ?Souleymane Cissokho – 7 victoires (5 KO)

Probablement le grand espoir de la boxe en France. Le médaillé de bronze a rapidement convaincu en pro avec 7 combats en un an et demi de carrière professionnelle et un potentiel énorme pour aller au plus haut niveau.

Christian Mbili – 11 victoires (11 KO)

A 23 ans, Christian Mbili a rejoint le réputé Groupe Yvon Michel (GYM) à Montréal pour se donner les moyens de ses ambitions dans cette grosse écurie d’Amérique du Nord. Avec un style proche des professionnels, il s’est rapidement adapté et a remporté la ceinture WBC jeunes des poids moyens pour son 10 ème combat.

Elie Konki – 4 victoires (1 KO)

Après 4 victoires en professionnel, le poids coq du BAM a connu un coup d’arrêt a cause d’une blessure à l’épaule. Il devrait remonter rapidement sur le ring.

Hassam Amzile

Malgré ses 2 victoires en WSB cette année, l’équipe des Fighting Roosters s’est inclinée face à l’équipe cubaine de Cuba Domadores, vainqueure de la 8ème saison des World Series of Boxing.

Paul Omba-Biongolo

Le poids lourd est en stage de préparation à l’INSEP avec l’équipe de France en vue d’un tournoi international à Minsk. Il prépare également les prochains JO de Tokyo 2020.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top