skip to Main Content

Anthony Joshua : « Le dopage est hors de contrôle dans la boxe »

Anthony Joshua était censé affronter Jarrell Miller le 1er juin. Jusqu’à ce que le combat soit annulé après que le challenger américain fut contrôlé positif à plusieurs substances dopantes. Le champion du monde des poids lourds anglais s’exprime sur le problème du dopage dans le milieu de la boxe.

Tyson Fury, Luis Ortiz, Alexander Povetkin ont tous été contrôlé positifs à des substances dopantes à un moment dans leurs carrières. Le champion du monde anglais remet en question leurs parcours. « Quand vous regardez la liste des meilleurs poids lourds, vous vous demandez comment ont-ils réussi à atteindre le sommet ? C’est hors de contrôle. C’est bizarre parce que même si des boxeurs sont coupables, ce n’est pas pris au sérieux par les autorités. »

Tyson Fury a eu des problèmes de dopage, mais il boxe à nouveau et tout le monde a oublié. On dirait qu’il faudrait que quelque chose de grave arrive pour que des changements réels se produisent. »

« Je suis testé plus de 16 fois par an, probablement 16 fois à chaque préparation de combat. Je me fais contrôler par l’UKAD (agence nationale anti-dopage du Royaume-Uni) et la VADA (agence anti-dopage spécialisé dans les sports de combat). L’UKAD me suit peu importe où je me trouve, ça veut dire que tous les trois mois je dois leur donner mes informations de localisation. Leur dire où je vais dormir, pour qu’ils puissent venir. »

Interrogé sur la sanction de 6 mois adressé à Jarrell Miller : « Une interdiction de six mois ? Je n’ai pas boxé depuis neuf mois. J’aurais pu prendre de l’HGH après avoir combattu Alexander Povetkin, me faire attraper, prendre six mois de sanction et revenir en juin. Ça ne fait pas peur aux boxeurs. »

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top
×Close search
Rechercher