fbpx
skip to Main Content

Adonis Stevenson recommence doucement à parler et marcher

L’ancien champion du monde des mi-lourds, Adonis Stevenson, est sur la bonne voie pour retrouver la santé.

Le 1er décembre, Adonis Stevenson était brutalement stoppé par Oleksandr Gvozdyk. Après le combat, Stevenson fut transporté à l’hôpital et on a découvert qu’il souffrait d’une hémorragie cérébrale grave. Il fut placé dans un coma artificiel.

Il a fallu plusieurs semaines avant que Stevenson reprenne connaissance. Sa fiancée, Simone God, a maintenant révélé qu’il a fait ses premiers pas. Elle a tenu à tenir au courant le public qui a soutenu Adonis dans ses moments difficiles.

Voici son message :

« Alors que le premier mois de 2019 tire lentement à sa fin, j’aimerais partager une mise à jour sur la santé de notre champion Adonis Stevenson.

Le mois dernier, j’ai révélée qu’Adonis s’était réveillé et se remettait de ses blessures auprès de sa famille et de son équipe médicale dévouée.

Aujourd’hui, je suis heureuse de partager qu’après des mois d’entraînement épuisant et de physiothérapie, Adonis a fait ses premiers pas et travaille à marcher de façon autonome.

Malgré sa santé de champion, ces améliorations n’ont pas été faciles. Adonis s’implique comme le véritable champion qu’il est, avec courage et détermination dans son rétablissement. Ce fut un véritable cadeau de voir sa santé s’améliorer et nous lui sommes reconnaissants pour chaque progrès qu’il a fait. Adonis est un champion du monde sur le ring et continue de faire preuve de force et de persévérance dans sa guérison.

De plus, je suis heureuse d’annoncer qu’Adonis commence à communiquer verbalement et qu’il est capable de parler à notre famille, à nos amis et à son équipe médicale. En ce moment, j’ai pleine confiance que notre Superman se rétablira complètement.

Au nom d’Adonis et de notre famille, je vous remercie encore une fois pour vos messages et votre soutien continu. Nous sommes vraiment humblement touché par votre amour et vos vœux de rétablissement. »

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top